Premier rendez-vous chez le gynécologue : comment ça se passe ?

Le stress monte à l’approche de la première consultation chez le gynécologue. Que va-t-il se passer ? Il faut pour cela obtenir le maximum d’informations : savoir quel est le moment idéal, comment se déroule la visite et comment s’y préparer ?

Le moment idéal

Il n’y a pas d’âge précis pour ce premier rendez-vous chez le gynécologue. L’âge de survenue des premières règles ainsi que le début de la sexualité diffèrent d’une femme à une autre. Dans la majorité des cas, des questions sur la sexualité ou la contraception incitent à cette première visite.

Il ne faut cependant pas hésiter à prendre rendez-vous en cas de règles douloureuses, abondantes ou anormales, des pertes vaginales ou une sensation de tuméfaction mammaire. Ces derniers peuvent être la cause de maladies plus graves qu’il est préférable de détecter précocement. La survenue des premières règles ne constitue pas à elle seule un motif de consultation gynécologique.

Déroulement

De manière systématique, le gynécologue demande la raison de la consultation.

Une série de questions est ensuite posée sur les antécédents médicaux, chirurgicaux et gynécologiques: l’âge de survenue des premières règles, la durée du cycle menstruel, la date des dernières règles, les problèmes gynécologiques dans la famille (endométriose, fibromes utérins, kystes ou autres tumeurs). La prise de la tension artérielle, du pouls, du poids fait partie de l’examen.

L’examen génital n’est pas obligatoire lors du premier rendez-vous gynécologique surtout si le motif de consultation est principalement de s’informer sur le choix d’une méthode de contraception.

Par contre, le gynécologue peut juger qu’un examen approfondi est nécessaire. Il procède à un toucher vaginal et à un examen au spéculum (un instrument gynécologique) qui sont non douloureux si l’on est détendu. En cas de suspicion de pathologies, des prélèvements sanguins, urinaires et un frottis vaginal sont prescrits.

Que faut-il préparer à cette occasion ?

Pour le confort, il faut planifier la date du premier rendez-vous chez le gynécologue en milieu de cycle. Néanmoins, consulter pendant ses règles ne dérange pas le gynécologue. De même, il faut préciser à l’avance si l’on préfère une femme ou un homme.

Pour une mineure, l’autorisation parentale n’est pas nécessaire. Elle est libre de venir seule ou accompagnée. Le médecin est dans l’obligation de garder la confidentialité. Même en étant accompagné, pour les questions intimes il demande à l’accompagnant de sortir un instant.

L’épilation est facultative, selon l’habitude de chacune. La douche du matin est suffisante. Il faut éviter le bain vaginal, l’application de poudre ou de crème et les relations sexuelles dans les 48 heures précédant la consultation.

Au préalable, il faut noter les questions à poser au gynécologue pour ne pas être pris de court lors du rendez-vous.

Pour conclure, le premier rendez-vous gynécologique peut se faire à tout âge selon les besoins de chacune. Le gynécologue effectue une série d’examens non douloureux durant la séance. La personne peut venir seule ou accompagnée.

Quel masturbateur choisir ?
Quel est le moyen de contraception le plus efficace ?